Love Thérapeute Christine Simo
Home > Couple > Dois-je lui pardonner ses erreurs ?

Dois-je lui pardonner ses erreurs ?

Faut-il lui pardonner ses erreurs ?

Dois-je lui pardonner ses erreurs ?

Si vous préférez écouter cet article sur votre plateforme préférée, cliquez ici

Avez-vous déjà été blessée par votre conjoint ? Probablement! Lui pardonner ses erreurs n’est pas une chose facile.

Il ne l’a peut-être pas fait exprès et c’est exprimé de façon offensive.

Il était certainement énervé et vous a dit des mots qui vous ont brisé le cœur. 

De surcroît votre époux vous a peut-être menti, il vous a trompé et son infidélité a détruit votre amour ? 

ll se peut qu’il  vous ait  aussi humiliée devant vos amis ou vos enfants. Vous lui avez fait confiance, et il a  dérobé votre argent ou votre héritage. Parfois, certains hommes vous font payer les pots cassés de leurs anciennes relations.

Après une soirée bien arrosée, il vous a peut-être agressé  physiquement.

Alors, vous êtes anéantie, vous pensez que votre souffrance  ne s’arrêtera jamais.

Êtes-vous dans ce cas, avez-vous vécu cela ? Alors comment avez-vous réagi ?

Aujourd’hui, nous allons parler du pardon. Faut-il lui pardonner ses erreurs ? Pourquoi  et comment ?

Comment réagissez-vous face à ces situations ?

Certaines de mes coachées me disent qu’après avoir été blessées, elles se referment sur elles-mêmes et en conséquence, souffrent en silence, pour ne pas créer des conflits dans leur relation de couple.

D’autres femmes au contraire, se vengent.

  • « Il faut qu’il paye pour ce qu’il m’a fait. Moi, je suis en souffrance et lui, semble être en paix et ne regrette même pas son acte ». 
  • « Ça ne va pas se passer comme ça ! Il va souffrir lui aussi. Il va me le payer ». 

Du coup, les reproches, les disputes et le mal-être s’installent dans votre couple et dans votre famille et votre vie n’est que frustration.

Il vous a blessée, vous ressentez de la colère, de la déception, vous sentez qu’il a abusé de votre gentillesse ou de votre personne. Que votre partenaire ne respecte pas vos valeurs, ni vous-même d’ailleurs. 

En conséquence, tout votre corps souffre. Votre esprit n’est pas en paix. Vous voulez que justice soit faite, que ses erreurs soient punies.

Alors pourquoi pardonner ? Pourquoi faire comme si rien ne s’était passé ? 

Si vous lui pardonnez ses fautes, il va certainement continuer.

Attention, ce que vous allez découvrir dans cet article, va vous être indispensable pour assainir vos blessures.

Grâce au pardon intelligent, vous deviendrez maître de la situation.

I) Que faire lorsque votre partenaire vous a offensé ? Faut- il lui pardonner ses fautes ?

Quelles est la bonne attitude ou quels sont les bons réflexes à appliquer pour éviter que votre monde ne s’écroule.

A) Ce qu’il faut faire impérativement.

  • Parler de la situation et ne rien garder pour vous.

Quoi qu’il vous soit arrivé, il faut le partager avec quelqu’un de confiance. Vous savez, avec un ou une ami(e)  qui vous écoute sans vous juger, celle ou celui qui vous comprend. Une personne discrète qui a peut-être vécu la même chose et qui aujourd’hui a réussi à surmonter cela.

Vous vous sentirez comprise et le simple fait d’en parler va vous soulager un peu et vous permettra d’y voir plus clair dans votre démarche d’assainir votre blessure.

Une seconde chose à faire impérativement c’est

  • De vous concentrer sur vous et surtout de ne pas essayer de vous venger.

Se venger, c’est garder dans sa tête et dans son cœur de la colère, c’est également planifier pour faire du mal. Cela peut vous soulager à court terme, mais cela ne vous apportera rien de bon.

Vous souvenez-vous du film de Blanche Neige ?

Lorsque la marâtre prépare une potion magique afin d’ y tremper la pomme, elle prépare sa vengeance. Elle semble satisfaite. Elle a même un petit sourire au coin de sa bouche. Mais lorsque la potion  est prête et qu’elle respire le poison qui émane de celle-ci,  tout son corps se transforme en une sorcière horrible. Son visage se ride, sa peau se colle à ses os, son corps se voute et elle titube en marchant.

Ceci n’est qu’une image mais en réalité, c’est exactement ce qu’il va se passer avec votre corps et avec vos organes à l’intérieur de celui-ci. 

Ils vont s’abîmer et aussi vieillir car cette émotion provoque des dégâts dans notre corps.

Pour appuyer mon idée, je vais vous raconter une autre histoire.

Deux amis étaient enfermés dans un camps de concentration. Ils ont dû travailler très dur, ils ne mangeaient pas à leur faim, ils étaient traités comme des bêtes. De plus, leurs surveillants et employeurs les maltraitaient. Sans liberté, ni hygiène, et vivaient dans des conditions déplorables. 

Tout était fait pour qu’ils dépriment et souffrent de façon intolérable.

À la fin de la guerre, les deux amis rentrèrent chacun chez eux. 

Après 40 ans, l’un d’eux, décide d’aller rendre visite à son ancien ami.

Lorsqu’il arriva chez lui, il fut tout d’abord surpris de le trouver dans un fauteuil roulant situé dans une pièce sombre. Il était sans aucun doute triste et malheureux.

L’ami lui dit : -« Mais qu’est-ce qui t’arrive » ?

L’autre lui répondit qu’avec tout le mal que lui avaient fait les nazis, il ne pouvait pas penser à autre chose. Sa vie était gâchée. 

Cet homme  recherchait inlassablement dans les coupures de journaux si l’un de ses bourreaux avait été capturé. Il ne parlait que de ses expériences passées dans ce camp.

En somme, il ressassait sans cesse ce passé douloureux.

Le copain lui dit alors :

-« Mais tu ne te rends pas compte qu’il y a maintenant 40 ans que tu es libre ? 

Tu fais toujours comme si tu étais prisonnier et à la merci de ces personnes qui t’ont fait du mal. Regarde autour de toi, la guerre est finie. 

Moi,  je profite de cette liberté depuis 40 ans.

Mon monde a changé. J’ai refait ma vie, fondé une nouvelle famille avec trois enfants. Je suis devenu propriétaire d’une maison, j’ai trouvé un travail qui me plaît. J’ai rattraper le temps perdu du mieux que j’ai pu. Aujourd’hui, je suis vieux mais je suis un homme heureux.

Tout ceci pour vous dire que face a une blessure, c’est à nous de choisir comment nous voulons  y faire face. Nous pouvons  ruminer, essayer de nous venger, et nous convaincre qu’on ne guérira jamais.

Nous pouvons attendre l’heure de notre vengeance ou nous jurer que nous n’ oublierons jamais et terminer victime de ce que l’on a vécu, laissant celui qui nous a maltraité gagner la partie même après plusieurs années.

Ou nous pouvons nous  reprendre, nous concentrer sur nous, comprendre ce qui nous est arrivé, et ne pas permettre à cette situation de continuer à envenimer notre vie encore et encore.

Peut-on penser que cet homme à pardonné les nazis ? Oui certainement, mais à sa façon. Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas le choix. Pour être heureux, il faut pardonner. 

Et pardonnez, cela ne veut pas dire que nous sommes d’accord avec ce que la personne a fait. Cela veut dire accepter, lâcher prise et passer à autre chose. 

Certains parlent de se pardonner. Je n’aime pas trop le verbe se pardonner. En fait, la victime n’a rien à se pardonner. Elle n’a rien fait de mal.

Elle ne peut qu’accepter, sortir toutes les ressources qu’elle a en elle pour repartir, pour continuer et même pour surmonter cela et en faire sa force.

En fait, se pardonner pour moi signifie s’aimer. Si elle s’aime, elle augmente son auto-estime, elle se respecte et devient  inébranlable.

Si pardonner c’est accepter et passer à autre chose, comment franchir ce cap ?

B) Comment pardonner ?

Comment penser à pardonner quelqu’un qui nous a fait du mal.

Faut-il tourner la page et oublier les erreurs de notre conjoint ou son infidélité ? Est-ce qu’il faut s’avouer que ce n’est pas grave et passer à autre chose ? Que devient notre mariage et notre famille et nos voeux de nous aimer et de nous respecter ?

Faut-il rester en silence et laisser cet homme impuni ?

Eh bien, si vous pensez que pardonner c’est cela, ce sont tout simplement de fausses idées sur le pardon.

Mais alors qu’est-ce que pardonner ?

Pour moi, il n’existe que le pardon intelligent et prudent.

Il  n’est pas question d’aller dire à l’autre :

-« Je te pardonne pour ce que tu m’as fait. À partir de maintenant, j’oublie tout et nous repartons sur de bonnes bases ». 

Ceci est à mon avis un pardon stupide, qui va inciter l’autre à recommencer encore et encore.

Par contre, il faut prendre des mesures pour ne plus que cela arrive ou ne nous affecte.

Si votre conjoint vous a blessé, après avoir mûrement réfléchi sur les conséquences de votre blessure, il faut lui dire que ces mots vous ont blessé et que vous n’acceptez pas qu’il recommence. 

S’il vous a agressé, il faut porter plainte même si vous l’aimez. Optez pour vous protéger, et libre à vous de lui donner une seconde chance. Mais ne restez pas silencieuse à ruminer votre désarroi.

Entre nous, il est inutile de lui laisser une troisième chance. Si vous lui avez pardonné une fois, et qu’il recommence, vous pouvez penser que vous êtes d’une certaine manière responsable car vous lui avez permis de vous blesser  à nouveau. 

Ne lui laissez plus l’opportunité de vous faire du mal.

Les femmes ne sont pas en couple pour éduquer ou pour attendre que leurs hommes changent et deviennent respectueux. 

Car à force de payer les pots cassés, votre amour pour lui diminuera et disparaitra. De plus, vous n’êtes pas un souffre douleur. Votre corps ne résistera pas et vous y perdrez la santé.

Accepter l’erreur de votre homme avec pour conséquence la souffrance qu’elle a engendrée permet de soigner et de  transformer votre blessure.

Cette façon de pardonner ou d’accepter les faits pour passer à autre chose permet de ne plus se poser en victime mais en mode leader.

II)  Les résultat du pardon intelligent.

Le pardon intelligent va vous permettre de faire un travail sur vous qui vous aidera à surmonter la maltraitance. Lorsque vous pardonnez de cette façon, cela signifie que :

1. Vous êtes réaliste

Vous savez désormais que votre homme est capable d’agir de la sorte. Faites donc en sorte que cela n’arrive plus. En conséquence, votre monde émotionnel est stable. Votre bonheur ne dépend plus de lui.

2. Être en bonne santé est votre priorité.

Vous avez assez souffert et maintenant vous n’allez pas lui laisser le plaisir de vous voir souffrir encore plus longtemps à cause de ce qu’il vous a fait.

Grâce aux histoires annoncées ci-dessus vous savez que :

  • Vous pouvez continuer à laisser cette situation vous gâcher la vie ou, 
  • Vous pouvez décider de regrouper vos ressources afin de vous en sortir et de passer à autre chose. 

La deuxième solution est celle que vous retenez.

C) Vous avancez !

Votre esprit est libre maintenant, il n’est plus concentré sur la souffrance, ni sur la vengeance, ni sur la colère. 

Il est serein et de plus, peut entamer de nouveaux projets. 

Petit à petit, vous allez vous reconstruire en prenant soin de vous, en vous concentrant sur quelque chose qui va vous faire plaisir.

Vous allez choisir un avenir beaucoup plus prometteur que celui que vous aviez.

Je vous avoue, que, parfois, il est difficile de lâcher prise tant la souffrance est grande. Vous voulez passer à autre chose et  trouver de l’aide, mais vous ne savez pas comment se passe une thérapie, et vous avez peut-être même un peut peur de vous dévoiler ?

Je vais vous expliquer comment je procède en quelques mots. Evidemment, j’ai beaucoup d’autres techniques tout aussi efficaces mais pour faire plus court, j’ai choisi trois solutions.

III)  La réconciliation en thérapie

Nous ne pouvons  pas le nier, résoudre un problème en compagnie d’un thérapeute est de loin la façon la plus rapide de soulager nos peines et de trouver la force de continuer et de grandir vers l’excellence.

Plusieurs situations s’ouvrent à vous.

  1. Lui pardonné, quand il est parti ou lorsqu’il est injoignable.

C’est à première vue, plus facile car vous ne le voyez plus, et avec le temps, vous vous reconstruisez.

Cependant, certaines de mes amoureuses espiègles me disent que c’est difficile de pardonner lorsqu’on ne peut pas formuler devant l’autre ce que nous avons à dire. 

Nous espérons qu’il nous fasse des excuses ou qu’il nous donne des explications pour mettre des mots à notre mal-être, et ce n’est pas possible. Donc on ne peut pas refermer le cycle.

Sous hypnose légère. J’entame une conversation où je fais participer  les deux personnes. 

Tour à tour, ma coachée parle et dit à son partenaire, tout ce qu’elle a sur le coeur. Son conjoint absent sera là, symboliquement. Grâce à cet exercice, ma cliente saura tout sur ses motifs et sur comment il se sent. 

Lui, comprendra la souffrance de sa femme et terminera par lui demander pardon.

Ce qui est merveilleux dans cette séance c’est que le bien-être de ma coachée est instantanée. Elle se sent réconciliée avec elle-même et retrouve ses forces, son auto-estime et sa vie.

Avez-vous envie d’être coachée sur ce sujet ? 

Si c’est le cas, je vous invite à prendre rendez-vous pour un diagnostique gratuit. Le lien sera dans les ressources en bas de l’article. 

Je répondrai à toutes vos questions. J’adore vous aider, d’ailleurs, j’ai créée le podcast « Heureuse En Couple » pour cela.

  1. Lui pardonner lorsque vous le côtoyez tous les jours.

Lorsque votre conjoint  vit avec vous et que vous le voyez souvent, votre déchirure reste bien vivante et omniprésente. 

Il est  donc parfois aussi difficile de fermer le cycle et de passer à autre chose.

Tous les faits et gestes de votre homme vous rappelle cette trahison ou ce manque de respect.

S’il s’est rendu compte qu’il a fait une bêtise et qu’il veut absolument se faire pardonner, invitez-le à venir en ethérapie. Vous savez, la thérapie en ligne. Nous choisissons un espace dans notre maison où nous sommes tranquilles, nous prenons notre boisson préférée et nous nous connectons chacun chez nous.

Cela se passe un peu comme une thérapie de couple ou je formule des règles dès le début de la séance pour que chacun puisse s’exprimer avec courtoisie. L’espace de l’un et de l’autre est respecté.

Avec empathie, chacun de vous exprimera librement ce qu’il a sur le cœur et avec bienveillance, nous parlerons des faits, des différents ressentis, et nous trouvons ensemble des solutions pour assainir la situation.

Ainsi, votre mariage peut être sauvé, l’amour pourra renaître et surtout, votre relation de couple peut repartir sur de bonnes bases.

Pour celles qui préfèrent travailler seules, vous pouvez, à votre rythme et sans besoin de personne,  commander mon ebook qui sera prêt prochainement. Il vous suffira d’aller dans ma boutique et vous le trouverez.

Grâce à des exercices hautement efficaces, vous trouverez la paix dans tous les domaines de votre vie.

Conclusion

Vous l’avez compris, de nombreuses situations peuvent meurtrir votre cœur.

Dans un premier temps, il n’est pas question de pardonner à l’autre car vous n’êtes pas prêtes. 

Le pardon doit être sincère et désintéressé.

Il faut donc cheminer longuement  pour pouvoir lui pardonner. Dans le cas de l’exemple des deux amis prisonniers chez les nazis, il n’a jamais été question de les pardonner. En fait, il a été plutôt question d’accepter la situation, de lâcher prise et de recommencer.

Comme pour toute blessure, il faut faire un travail personnel avant de pouvoir se reconnecter avec l’autre ou avant d’être capable de tourner la page.

Que vous lui pardonniez ses erreurs ou pas, ce n’est pas la question. 

Pour une raison de santé et de bien-être physique et morale, vous devez passer par cette étape. Sinon, vous finirez comme cet ami nazi, aigri et malheureux.

Pratiquer le pardon intelligent ! 

Préparez-vous et pardonnez lui comme je viens de vous l’expliquer, pour votre propre bien-être ! Rappelez-vous de rester sur vos gardes afin de ne plus lui permettre de vous faire souffrir à nouveau. 

Dans cet article, nous avons vu que pour surmonter le préjudice physique ou moral que vous a imposé votre conjoint, il faut, tout d’abord :

– Parler de ce qui vous préoccupe et ne  rien garder pour soi.

– Se souvenir que la vengeance est dangereuse, avec les deux exemples concrets.

– Accepter la souffrance que nous ressentons, ce qui permettra de la soigner et de la transformer.

Nous avons souligné les résultats que le pardon intelligent va engendrer sur votre personne. Enfin, pour finir, vous savez maintenant comment se passe la réconciliation en thérapie lorsque votre mari est inaccessible ou dans un deuxième cas de figure, lorsqu’il est proche de vous physiquement.

Voilà mes amoureuses espiègles, vous savez maintenant comment vous extirper la douleur qui se loge dans votre coeur, sans chirurgie, ni prise de médicaments.

Alors, au fond, faut-il lui pardonner ses actions malencontreuses ? Non !

Il devra accepter vos conditions, lorsque vous serez prêtes à en parler et il n’aura pas le choix de se rendre à l’évidence que,

désormais, vous n’êtes plus la même femme. Vous êtes plus belle encore !

« C’est dans la souffrance, l’échec et la perte qu’on voit le courage et la volonté ».

« Varel Tchitembo Tchissafou »

Leave a Reply