Love Thérapeute Christine Simo
Home > Couple > Comment avoir confiance en soi

Comment avoir confiance en soi

Confiance en soi

Aujourd’hui, nous allons parler de comment avoir confiance en soi. Ce sujet paraît être plutôt personnel mais il est primordial  pour pouvoir booster ou faire renaître l’amour dans votre couple.

En effet,  pour être bien en couple, il faut tout d’abord être bien avec soi-même.  

Je vous donne un exemple :

Une personne qui  s’est sentie abandonnée, va tout faire pour que son partenaire ne l’abandonne pas. Elle va  lui faire plaisir avec excès. Elle va aussi essayer de le garder le plus souvent auprès d’elle pour qu’il ne s’intéresse qu’à elle. 

Dès qu’elle en aura l’occasion, elle va  surveiller ses messages, ses relations, ses horaires de la journée et l’envahir par sa présence. Ses croyances la poussent à croire qu’en étant présente dans la vie de son compagnon, celui-ci pensera toujours à elle. De ce fait, il ne l’abandonnera jamais.

Or, c’est justement le problème. Cette attitude va le faire fuir.

Sans cette peur, qui est personnelle, sa relation de couple aurait été plus équilibrée et aurait eu plus de succès.

Vous voyez de quoi je parle ?

Êtes-vous convaincue qu’une personne qui n’a pas guéri ses blessures ni ses fausses croyances qui lui font perdre sa confiance en elle, ne peut être complètement heureuse en couple ?

Je me suis rendue compte, grâce à vos questions, du fait suivant. De nombreuses femmes qui vivent des relations amoureuses toxiques, ne détectent pas que ces problèmes viennent souvent d’un manque de confiance en elles. Parfois aussi d’une auto-estime trop basse. Elles cherchent une solution mais pas au bon endroit. 

Le manque de confiance en soi, fait partie du top 5 des ruptures amoureuses. 

Le sujet est donc incontournable, Alors, dans cet article, je vous livre :

1) Pourquoi, vous n’avez  plus ou pas confiance en vous, cela vous permettra sans doute de dédramatiser la situation.

2) Les symptômes que vous ressentez, afin que vous puissiez attribuer un diagnostique à vos douleurs. 

3) Les solutions pour vous en sortir.

Après cela, il n’y aura plus d’excuses. La porte de la vie vers la confiance et le bonheur en couple sera grande ouverte. Alors, vous n’aurez plus qu’à l’emprunter et à marcher à votre rythme vers le succès. 

Vous allez pouvoir aussi commencer, grâce à toutes les ressources que je vous donne, à créer  la relation de couple que vous désirez vraiment. 

Le programme vous plaît ?

Vous vous apprêtez à vous armer de connaissances applicables immédiatement. Elles vont vous permettre de mieux vous connaitre, d’être bien dans votre vie et avec votre partenaire.

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

Bien que la confiance en soi soit un concept facile à comprendre, sa définition peut parfois surprendre.

Voici ce que Dico psycho nous dit :

Avoir confiance en soi c’est avant tout se connaître, c’est croire en son potentiel et en ses capacités.

En réalité, tout le monde croit se connaître. Cependant, personne ne peut se connaître sans s’être introspecté, sans avoir passé du temps à déterminer ses objectifs, sans s’être penché sur des techniques qui relèveront tout sur vous.

La confiance en soi s’acquiert après avoir mûrement réfléchi sur votre personnalité, vos goûts, vos valeurs, vos forces et vos faiblesses. Cela vous permettra ensuite d’être capable de vous faire confiance et de donner aux autres le désir de vous faire confiance.

1. Les causes du manque de confiance en soi. 

Pourquoi est-ce que nous perdons confiance en nous, a-t-on toujours eu confiance en nous ?

A) La confiance en soi s’acquiert tout d’abord par l’éducation que nous recevons.

Lorsque nous sommes  bébés, le regard de maman est le premier qui va agir sur la confiance que le bébé va avoir en lui-même plus tard. 

Je vous donne un exemple. Je ne sais pas si vous avez vu le film qui s’appelle Le bossu avec Fernandel.

J’ai vu ce film il y a longtemps. Cependant, j’ai été impactée par les paroles du bossu.

En effet, il raconte que lorsqu’il était petit, il se voyait à travers le regard  de sa grand-mère et que forcément il se trouvait beau et il se voyait parfait. 

Ce n’est que bien plus tard avec le regard des autres qu’il a compris qu’il était différent.

Les parents, ont un pouvoir très important dans la construction de la confiance de l’enfant. En effet, si à chaque fois que l’enfant commet une maladresse, il se fait gronder et on lui dit qu’il ne vaut rien, qu’il est un incapable et qu’il ne fait que des bêtises, forcément il n’aura plus confiance en lui.

De même, si l’un des parents ne laisse pas faire son enfant et fait les choses lui-même en disant :

-« Je le fais moi même parce que tu es trop lent. Je n’ai pas le temps ».

Ou :

– » Je le fais moi-même parce que tu te trompes toujours. La tâche que tu exécutes est mal faite ».

L’enfant va se sentir inutile, incompétent et perdra toute confiance en lui.

Je fais une petite parenthèse ici pour vous dire que les parents ne sont pas fautifs. Ils vous ont élevé comme ils l’ont été eux-mêmes. En conséquence, ils ne se sont pas rendu compte du résultat qu’ils allaient provoquer. 

Voici un exemple avec une action positive.

Je me souviens qu’un jour, un enfant était coincé dans un jeu dans lequel il fallait se déplacer à 4 pattes, dans des tuyaux en plastiques. Vous savez, un jeu un peu comme ceux que l’on trouve au Mac Donald, les enfants adorent !

L’enfant pleurait et appelait sa maman pour l’aider. 

La maman de l’enfant le rassura et lui demanda d’essayer de se décoincer tout seul. Qu’elle était à ses côtés et qu’il ne courait aucun risque. 

L’enfant se calma et trouva la solution. Il libera son bras après une minute de réflexion. 

J’ai vu son regard heureux et confiant. Il avait réussi tout seul. Il venait d’apprendre une nouvelle manière de résoudre ses problèmes.

Je suis certaine qu’à la prochaine occasion, il aura la certitude qu’il réussirait tout seul. Il aura confiance en ses propres capacités. 

Comme je le dis souvent, il y a des parents qui avilissent et d’autres qui libèrent.

L’éducation par les parents est donc un facteur important. Elle va jouer sur le niveau de confiance que l’enfant atteindra à l’âge adulte.

Comment ont été vos parents avec vous ? Faites une pause, pour répondre à cette question et continuez !

B) Lorsqu’il grandit, l’enfant aura d’autres éducateurs. 

Je veux parler de la maîtresse d’école,  puis des professeurs, des adultes proches de l’enfant comme les oncles,  les grands-parents, les amis de la famille. 

Tout ce petit monde forge le caractère de l’enfant. Ils vont lui donner des indications sur ce qu’il vaut.

Hélas, on se rend bien compte que l’avis des autres n’est  pas forcément objectif. Comme les parents, ceux-ci agissent selon leur propre éducation et selon leur niveau de développement personnel, et rares sont ceux qui donnent à l’enfant les bons outils pour qu’il puisse se forger une confiance en lui inébranlable.

Qu’en est-il de vos autres éducateurs ? Ont-ils bien fait leur job ? Leur façon de vous traiter était-elle constructive ?

Les questions que je vous posent sont importantes car elles vont vous permettre de trouver les causes de votre manque de confiance en vous.

Je veux vous dire que mine de rien, vous êtes déjà en train de travailler sur votre développement personnel.

C) Le manque de confiance en soi  provient parfois de traumatismes vécus au cours des différentes périodes de votre vie. 

Vous vous êtes peut-être sentie abandonnée dans votre jeune âge ou à d’autres périodes de votre vie, vous avez peut-être vécu des abus sexuels, des maltraitances physiques ou morales.

Certaines d’entre vous ont peut-être subi des agressions à l’âge adulte. 

Bref, à tout âge, ces traumatismes peuvent provoquer,  des blocages, des pensées négatives, comme une fatalité qui fait que nous nous sentons malchanceuses, et nous nous abandonnons nous-mêmes en nous effaçant.

Ces barrières nous paralysent et nous n’osons pas nous exprimer par crainte de déplaire.

D) Le dialogue interne est aussi une habitude qui plombe la confiance en soi.

Vous savez, cette petite voix en vous qui vous dit de ne pas  faire ça, que vous allez  sortir de votre zone de confort et que cela va vous rendre mal à l’aise. 

Elle vous dit : 

– « Non, tu es trop nulle pour accepter ce travail, les autres vont se moquer de toi ».

-« Comment peux-tu prétendre à un emploi aussi bien payé, toi qui ne vaut rien » ?

Le dialogue interne peut être destructeur, au même titre qu’une agression extérieure.

Prenez une minute et vérifiez votre voix intérieure. Que dit-elle ?

Si ces causes pour lesquelles vous n’avez pas ou plus confiance en vous vous parlent, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires. 

Cela vous aidera à progresser mais aussi, cela aidera d’autres femmes à penser : -« Ah, moi aussi j’ai vécu cela, j’avais presque oublié mais oui, c’est aussi mon cas » !

Je viens de vous parler des causes, de la perte de confiance en vous. Vous pouvez si vous le désirez, faire une pause et réfléchir un peu plus longuement sur ces causes par rapport à votre cas personnel.

Je vous propose maintenant de voir 

2. Les symptômes que vous ressentez. Quels sont les vôtres ? 

 Si  vous manquez de confiance en vous voici les symptômes que vous allez probablement ressentir.

Ces symptômes seront plus ou moins forts selon si vous n’avez pas du tout confiance en vous ou si vous en manquez un peu.

A) Les symptômes moraux :

Selon le cas, vous allez vivre dans un état d’hésitation et d’insécurité presque constant. 

Par exemple lors de conversations avec un groupe de personnes, vous allez vous taire, par crainte de dire une bêtise ou pour ne pas vous ridiculiser. 

Cependant, lorsque l’autre personne aura dit ce que vous vouliez dire, vous allez vous sentir mal, et penser :

-« Mince alors, voilà, je me suis tue, alors  que ce que je voulais dire était quelque chose de sensé. 

De plus, Lorsque vous osez parler, vous allez justifier tout ce que vous dites comme pour convaincre les autres, que ce que vous dites est vrai ou valide. 

Mais en fait, c’est vous-même que vous voulez convaincre.

Vous avez l’impression de vivre une vie un peu bizarre comme si vous marchiez derrière vous ou comme si vous étiez votre ombre et que la personne devant vous était celle que vous ne connaissez pas. Je veux dire que vous vous subissez, vous manquez toutes les opportunités qui s’ouvrent à vous car par manque de confiance, vous ne les prenez pas.

Alors, vous vous critiquez encore davantage, vous pensez que vous êtes nulle et que tout ce que vous faites sera voué à l’échec car vous savez ce que vous devez faire pour atteindre vos objectifs, mais par manque de confiance, vous ne le faites pas donc pourquoi continuer ?

Vous êtes la spécialiste des excuses, car les opportunités qui se présentent et que vous convoitez, vous hantent.

Phobie de ne pas assurer, de ne pas être à la hauteur,  peur de décevoir les autres.

Vous avez pourtant de bonnes idées et de bons arguments mais vous vous bloquez et votre vie semble paralysée.

Vous pouvez aussi souffrir de dépression parce que vous avez le sentiment de partir à la dérive à chaque décision que vous aimeriez prendre.

Il peut vous arriver de prendre des risques inutiles, un peu pour vous punir de votre manque de confiance, on pourrait associer cette conduite à l’auto destruction.

La description de ces symptômes n’a pas pour but  de vous démoraliser mais une fois de plus, de vous rendre compte de vos attitudes pour pouvoir les corriger afin de vous en libérer.

Comme si cela ne suffisait pas, le manque de confiance provoque des symptômes physiques.

B) Les symptômes physiques.

Tout ce mal-être se caractérise aussi par des symptômes physiques plus ou moins douloureux selon le cas. 

Vous risquez de souffrir de douleurs d’estomac, de maux de tête. Parfois votre digestion est mauvaise, en fait, c’est votre attitude que vous ne digérez pas.

Vous allez parfois trop manger pour compenser  ce manque et vous remplir comme pour remplir votre vie, 

ou, vous allez éviter de manger et  mettre votre corps en danger en souffrant d’anorexie. 

Certains aussi vont avoir des douleurs de colonne vertébrale ou dans le cou. 

Tout ceci vous pèse comme pour vous dire que tout ce poids causé par la perte de confiance en vous, est en train de détruire votre vie.

Êtes-vous passée par là ? Peut-être que ces symptômes font partie de votre quotidien. 

Je vais vous inviter à les repérer, et à vous demander quelle est votre attitude à chaque fois qu’un de vos organes vous fait souffrir.

Lorsqu’un de vos organes vous fait mal, c’est tout simplement parce que vous avez eu une attitude qui est contraire à votre volonté et donc, vous crée automatiquement une sorte de venin qui va se coller à votre organe le plus faible pour le détruire. 

Ainsi, si vous avez maintes et maintes fois la même attitude, cet organe finit par souffrir de plus en plus et causer de graves troubles.

Êtes-vous dans ce cas ? Désirez-vous nous dire quel est votre organe qui souffre le plus ? 

Dans mon cas, c’est flagrant, c’est toujours l’estomac qui souffre à la moindre contrariété.

Alors mes amoureuses espiègles, si nous faisions ensemble un pacte pour aller mieux ?

1. Je vous propose qu’à chaque fois qu’une partie de votre corps souffre, vous vous concentriez sur cet endroit et respiriez profondément plusieurs fois. Détendez-le en vous disant quelque chose de gentil, redressez votre corps, votre colonne vertébrale, votre cou, mettez les épaules en arrière et souriez.

Vous verrez que vos douleurs s’atténueront et avec de la pratique, disparaîtront.

2. Faites de toutes petites actions et félicitez-vous. Votre cerveau sera encouragé à continuer dans ce sens.

Votre santé m’importe alors engagez vous à faire cela pour aller mieux. 

Engagez-vous à ne pas laisser votre corps se détruire et à le soulager de cette façon.

Vous le ferez ?

Les deux étapes que nous venons de voir ont pour but de prendre conscience de ce que vous avez vécu, de l’attitude de vos proches, de faire un point sur vos éventuels traumatismes, et de revoir votre dialogue intérieur afin de constater s’ il est constructif pour vous. Faites une pause, réfléchissez un moment et analysez votre situation. 

Soyez précise et honnête avec vous-même. Il est parfois difficile de l’admettre mais je vous promets que si vous vous analysez maintenant, le fait de savoir exactement où vous en êtes va vous aider à changer les choses.

Vous savez, sur ma page facebook, amoureuses espiègles, ou sur Instagram, je donne trois fois par semaines des petites astuces qui vous ferons reprendre confiance en vous et améliorer votre vie de couple. Cela pourrait être un bon complément pour booster vos compétences et pour vous aider à aller mieux.

Si vous en avez envie, je vous propose d’aller sur ma page d’accueil.  Vous y trouverez une belle opportunité et aussi un espace pour prendre rendez-vous pour me parler de vos difficultés, n’importe lesquelles. 

Et je vous donnerai gratuitement quelques pistes.

Je suis là pour vous aider, et cela me tient à coeur de vous voir progresser.

Il est temps maintenant d’apprendre de nouvelles ressources pour rendre votre confiance en vous inébranlable.

3. Les différentes solutions. Comment reprendre confiance en soi, pour ne pas que vos blocages détruisent votre vie et votre couple.

Plusieurs solutions s’ouvrent à vous, et voilà ce que vous pouvez faire dans l’immédiat :

  • Premièrement, répondez aux questions décrites ci-dessus.
  • Ensuite, suivez la méthode suivante :

Divisez une feuille en deux colonnes.

Dans la première, pensez à lorsque vous étiez enfant et à ce que vous disaient vos parents ou vos professeurs et qui était dérangeant ou négatif, peut-être vexant, déroutant, et écrivez toutes ces phrases.

Dans la deuxième colonne, reprenez chaque phrase de la première colonne et écrivez ce que vous auriez aimé entendre. Ecrivez des phrases positives.

Par exemple :

-« Tu es une enfant trop gâtée, on te donne tout ce que tu veux, plus tard tu seras malheureuse ».

Corrigez :

Etant enfant, je savais ce que je voulais et je l’exigeais pour mon bien.

ou encore :

-« Tu fais toujours des bêtises, j’en ai marre, tu ne réfléchis pas ». 

Ecrivez plutôt :

J’aime explorer, et découvrir les choses par moi-même, je suis une personne créative.

C’est à vous !

Cet exercice est très important, car il va déprogrammer vos croyances négatives, et il va les reprogrammer en concepts motivants et encourageants.

Il va faire taire la voix intérieure qui vous paralyse avec ses pensées négatives et va vous ouvrir les portes vers l’assurance, la confiance et la forte auto-estime.

Gardez ces phrases sous la main, et assurez-vous de les lire plusieurs fois par jour, jusqu’à ce que votre cerveau les enregistre et fasse de ces phrases ses nouvelles croyances.

  • Une autre technique est de lister vos qualités et vos défauts.

Ainsi, vous vous connaîtrez mieux et si quelqu’un vous dit par exemple que vous êtes impatiente, comme ce mot figure dans votre liste, cela ne vous étonnera pas. Vous savez que cela fait partie de vous et qu’on doit vous accepter telle que vous êtes. Cette critique, ne vous affectera  ni ne vous déstabilisera sous aucun prétexte.

Faites votre liste et relisez vos qualités. Imprégnez-vous bien de la belle personne que vous êtes. 

J’ai l’habitude de travailler sur la confiance en soi, de cette manière avec mes coachées et j’applique d’autres  astuces qui vont chercher vos qualités enfouies à l’intérieur de vous. C’est un travail magnifique, et tellement gratifiant.

Pas plus tard qu’hier, une de mes amoureuses espiègles me disait qu’il y avait certains défauts qu’elle aimerait atténuer. Ils l’empêchent de communiquer correctement. En faisant sa liste, elle a pu prendre conscience de son comportement et de ses émotions. 

Elle a alors opté pour un accompagnement afin de renverser la situation en corrigeant les attitudes qui la desservaient afin d’atteindre ses objectifs.

Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez surtout pas à aller sur ma page d’accueil pour bénéficier d’une consultation gratuite pour faire le point. Nous trouverons des solutions ensemble.

  • Une autre manière d’atteindre le succès  et une confiance inébranlable  est d’affiner son projet de vie, afin de savoir quelles sont nos atouts et où nous voulons aller dans la vie.

Cela nous donne envie d’atteindre nos objectifs afin de réussir notre projet. La soif de réussir fait tomber toutes nos barrières.

  • Une technique très efficace que j’emploie régulièrement, est celle où en état de transe légère, la personne découvre pourquoi elle a perdu confiance en elle. Elle saura qui a joué un rôle important dans ce domaine et comment récupérer la confiance avec l’approbation de ces mêmes personnes. 

Ce travail booste l’estime de soi dans votre vie. Il vous réconcilie avec ces personnes et vous procure une paix inaltérable.

Avez-vous des astuces qui ont marché pour vous ? N’hésitez pas à les noter dans les commentaires, je serai ravie de vous répondre.

Conclusion

La confiance en soi est un joyaux que nous donnent nos parents puis les personnes chargées de notre éducation. 

La vie quotidienne et notre petit monde, se chargent de renforcer notre confiance, ou lui porte atteinte, selon les circonstances.

La confiance en soi n’est pas une ligne droite, quelque chose que l’on peut avoir et garder pour toujours. Seules les personnes avisées savent la maintenir  en équilibre et la rendre permanente. Ces personnes ont travaillé sur leurs blocages et leurs traumatismes.

Certaines de mes coachées s’en sortent très bien en faisant les exercices annoncés ci-dessus. Car exécutés avec minutie, ils sont puissants et très efficaces pour progresser.

D’autres préfèrent travailler en profondeur et combler les lacunes du passé, pour croquer la vie à pleine dent.

Vous voyez, chaque être humain est distinct. 

Si vous avez des enfants ou des frères et soeurs, vous savez qu’ ils se comportent de manière différente.

De même, lorsque une famille vient en thérapie et que j’écoute les enfants, l’un après l’autre, je suis à chaque fois étonnée et me demande s’ils ont bien les mêmes parents, tant leur expérience de vie est disparate.

Tout cela pour vous dire qu’un travail personnel est nécessaire pour déverrouiller vos blocages. En effet, ils sont propres à chacune de nous.

Des conseils généraux soulagent immédiatement mais leurs effets sont éphémères.

Je le sais car je suis passée par là. 

Je n’ai pas pu me libérer sans une aide personnalisée.

Alors, ce travail personnel m’a sauvé car m’a aidé à éliminer tous ces symptômes qui paralysent moralement et qui blessent physiquement. 

De plus, avec une bonne confiance en moi, tout est redevenu possible.

Une bonne relation de couple, un emploi qui s’est étendu à l’ internationnal, une éducation des enfants plus saine, des relations entre collègues plus riches et plus équilibrées.

Voilà, je vous ai parlé avec mon expérience et avec mon coeur.

Si vous n’avez pas confiance en vous et que cela vous empêche d’avancer, vous pouvez compter sur mon professionnalisme et ma bienveillance.

Dans cet article, nous avons vu :

Comment avoir confiance en soi, ce qui vous permettra également dans un deuxième temps  de booster ou de faire renaître l’amour dans votre couple.

  1. Pourquoi, vous n’avez  plus ou pas confiance en vous, ou les causes du manque de confiance en vous.
  2. Les symptômes que vous ressentez, afin que vous puissiez identifier comment cela affecte votre moral et votre santé physique. 
  3. Les solutions applicables immédiatement pour vous en sortir, avec des exercices puissants pour éliminer vos blocages et vous faire reprendre confiance en vous au plus vite.

Tout cela vous permettra d’acquérir de nouvelles compétences,   tournées vers une nouvelle opportunité, celle de changer votre vie en intégrant que tout est possible avec une bonne confiance en soi, même une relation de couple saine et satisfaisante comme vous le méritez vraiment.   

Leave a Reply