Love Thérapeute Christine Simo
Home > Couple > Rupture amoureuse, l’étape de la tristesse

Rupture amoureuse, l’étape de la tristesse

la rupture amoureuse et sa deuxième étape, la tristesse

Votre rupture amoureuse vous fait-elle toujours aussi mal ?
La tristesse est encore là, alors que vous vous battez depuis quelques semaines pour aller mieux ?

Vous pouvez écouter cet article ci-dessous ou sur votre plateforme préférée

Lorsque vous êtes perdue en voiture, vous mettez votre GPS et il vous guide avec sa voix, à travers les méandres des petites routes, pour vous ramener sur votre chemin. Le chemin que vous connaissez, celui qui vous rassure, celui où vous êtes en paix et en toute confiance.


C’est exactement ce que je vais faire avec cet article qui parle de la tristesse dans la rupture amoureuse.

Je vais vous expliquez à ma manière, comment vous allez vous sentir, je vais mettre des mots sur vos émotions et vos douleurs. Je vais citer vos réactions les plus fréquentes et aussi les actions malencontreuses que vous allez faire dans l’espoir d’alléger vos souffrances.
Pour finir, je vais vous donner trois astuces indispensables pour avancer rapidement vers l’étape suivante.

Pourquoi est-ce si important de connaître ces informations ?

J’aurais tellement aimé avoir de bons conseils ou que quelqu’un m’aide à mettre des mots sur ce que je ressentais. Cela m’aurait montré que ce que je traversais était normal et surtout que ce deuil si pesant n’allait pas durer.

D’ailleurs, l’une de mes citations préférées sur mes posts instagram est :
« En amour, Savoir, c’est écourtez vos souffrances » !

Revenons donc au thème d’aujourd’hui : Rupture amoureuse, l’étape de la tristesse.

Nous sommes toutes passées par là. C’est le deuxième palier du deuil amoureux.

I) Comment vivez-vous la tristesse dans votre rupture amoureuse ?

Parmi les peurs que nous offre une séparation, la plus importante dans l’étape de la tristesse c’est d’être terrorisée devant la possibilité de sentir ce chagrin et cette intense souffrance émotionnelle, pour toujours.

A) Vos pensées les plus profondes provoquées par l’étape de la tristesse au sein de la rupture amoureuse.

Lorsque vous vous éternisez dans la tristesse, vous ne pensez pas seulement à la perte de la personne. Vous pensez aussi à tout le temps que vous avez partagé avec votre homme. A tous les rêves que vous avez créé pour votre couple et aussi à la promesse perdue d’une vie en commun.
Vous pouvez aussi être triste parce que vous vous accusez personnellement de cet échec. Vous vous dites que vous êtes probablement dans cette situation à cause de vous.
Alors, vous vous demandez :

-« Le terrible vide imposé par la solitude de ma rupture amoureuse sera-t-il là pour toujours » ?

– » Mon histoire d’amour terminée m’ enfermera-t-elle dans la douleur à tout jamais » ?

Vous pouvez aussi vous dire qu’avec tous vos efforts, vous n’avez pas été capable de construire une belle relation de couple toute seule. Il faut, effectivement être deux personnes amoureuses et désireuses de le faire pour y parvenir.


Vous avez peur de ne pas avoir le courage d’avancer pour continuer à vivre et aimer de nouveau. Reconquérir quelqu’un n’est pas une situation envisageable.


Vous avez des doutes et vous êtes obsédée par la pensée suivante : « Jamais je ne désirerai rencontrer un autre amour » où bien « je n’ai pas la capacité pour faire que ma prochaine relation amoureuse fonctionne ».
Si vous pensez cela, alors, 50 % des personnes dans ce monde ne seraient pas en couple. Puisque un mariage sur deux se termine par une séparation.
Il n’y aurait donc presque plus de couples sur terre.


Ne laissez pas votre cerveau vous emmener vers ces pensées négatives qui vous font du mal. Une séparation se surmonte avec le temps, et avec des techniques.

B) Cette rupture amoureuse provoque une humeur changeante dans votre vie

Alors que vous affronter cette perte et la douleur que cela génère dans votre vie, vous êtes certainement irritable est de mauvaise humeur.


En conséquence, il vous arrive parfois de parler brusquement à vos amis ou à vos collègues de travail.


Généralement, vous vous montrez insensible face aux conseils que vos amis voudraient vous offrir. Quoiqu’il en soit, vous vous rendez compte que vous avez d’abord besoin de digérer cette tristesse avant de la partager.


Annie, une de mes voisines, était exécrable avec tous les hommes qu’elle rencontrait. Elle les voyait tous comme une source de frustration et de désillusion.

Parfois, aussi, vous pouvez vous sentir en colère parce que vos proches ne comprennent pas votre besoin de vivre votre tristesse.

Ils vous conseillent déjà de tourner la page et de passer à une autre relation amoureuse. Mais, dans votre coeur, ce n’est pas le moment pour commencer une nouvelle relation de couple.

II) Les erreurs qu’il ne faut surtout pas faire lorsque vous vivez une rupture amoureuse.

Parfois, votre jugement peut être altéré par votre désespération. Alors, vous agissez sans réfléchir.

A) Vous recontacter la personne qui vous a brisé le coeur.

Alors que vous êtes accablée par votre histoire d’amour qui s’achève, vous allez ressentir le besoin irrésistible de reprendre contact avec votre ex amoureux.


Vous voulez téléphoner à votre ex partenaire, pour qu’il vous rassure, juste pour ne plus sentir cette douleur ne serait-ce qu’un instant.

Vous pensez qu’écouter sa voix va vous calmer. Que sa présence au bout de la ligne va colmater toute cette perte d’énergie et cette impression de solitude totale.

Vous êtes désespérée et désirez obtenir n’importe quel contact ou des signes d’attention venant de sa part, même s’ils sont irréels.

Certaines d’entre vous prendront la décision de l’appeler, juste pour entendre sa voix et raccrocheront car elles se sentent incapables de lui dire un mot.

D’autres femmes victimes de rupture amoureuse auront le courage de téléphoner à leur ex partenaire de manière à exprimer toute la douleur qu’elles ressentent. Elles ont l’espoir de le faire changer d’avis, pour éviter un divorce. Mais la réponse que ces hommes vont fournir n’est pas celle qu’elles attendaient.


Alors, la souffrance est encore plus grande que celle ressentie auparavant. Par conséquent, elles ne tenteront plus de se rassurer de la sorte.


Elles apprendront, que rester en contact avec leurs hommes est la pire des choses à faire pour alléger leurs angoisses.


Pour celles d’entre vous qui ont des enfants, il est impossible de ne plus être en contact avec cette personne.
Il faudra donc éviter de le choisir pour être votre confident et établir des règles strictes de communication afin de ne pas mélanger les émotions et le bon fonctionnement de la routine des enfants.


Je sais que c’est très compliqué. Mais comme je le disais, c’est difficile maintenant mais cela deviendra beaucoup plus facile plus tard, quand vous serez arrivée à la dernière phase.

B) Vous vous laissez aller à la dépression

Dans cet état de peine, il est facile de se laisser aller à la dépression. La dépression est un état de tristesse qui dure depuis longtemps et qui se transforme en un état de détresse si profond qu’il est difficile d’y remédier.


Il est encore temps !
Employez le mot « stop » pour arrêter votre cerveau lorsqu’il s’emballe. Lorsque celui-ci vous invite à revivre des scénarios de plus en plus catastrophiques sur votre séparation de couple, sur votre vie future ou sur votre vie gâchée, arrêtez-le tout de suite !


Votre cœur est déjà brisé, alors, stoppez vos pensées négatives ! Sortez !
Changez-vous les idées, même si vous n’en avez pas envie. Forcez-vous car cela vous permettra de surmonter votre histoire d’amour brisée.

C) L’erreur de comparer votre situation à celle de l’autre personne.

Pendant la phase de la tristesse, vous allez être tentée de savoir comment votre ex partenaire vit cette rupture.


Comme vous ne dormez que très mal la nuit, vous avez le sentiment, que lui, a un sommeil réparateur, pendant que vous souffrez le martyre.


Vous allez-vous demander s’il sort le soir, alors que vous n’en êtes pas capable à cause de la tristesse qui vous accable.
Peut-être est-il avec ses collègues ou avec sa famille à s’amuser tous les soirs ? Est-il productif au travail alors que vous, vous êtes incapable de vous concentrer sur autre chose que sur votre désarroi ?


Maribelle restait enfermée chez elle. À chaque instant, elle consultait le Facebook de son ex partenaire pour voir ce qu’il publiait.
Elle voyait des photos de lui au restaurant avec ses connaissances, elle le voyait aussi les week-ends pratiquant des activités sportives avec de nouvelles personnes. Elle le voyait manger au restaurant le verre à la main et le sourire aux lèvres.


Plus elle l’espionnait, plus elle cherchait à savoir ce qu’il faisait, et plus son chagrin était grand.

Etes-vous passée par là ? Quelle a été votre réaction ? Cela vous a-t-il apaisé ou au contraire l’espionner vous a fait ressasser davantage ?
Quels témoignages aimeriez-vous partager ? N’hésitez pas à les noter dans les commentaires je serai ravie de vous répondre, et surtout cela aidera mes amoureuses qui ont actuellement le coeur brisé et qui cherchent des réponses à leurs situations.

Bref, quoique fasse votre ex-partenaire, évitez de comparer votre vie à la sienne. Cela vous évitera de rester bloquée dans cette étape de la tristesse, et de perdre votre santé.
Vous l’avez compris, éliminez cet homme de tous vos réseaux sociaux !
Faites-le tout de suite !

N’appelez pas non plus ses amis pour demander ce qu’il fait. Stoppez tout cela. Stop, stop, stop !
Au lieu de cela, prenez un livre et évadez-vous !

D) Rester bloquée dans l’étape de la tristesse à cause de votre rupture amoureuse.

Quand cela arrive, vous perdez bien plus que la personne aimée. Vous vous perdez vous-même. Vous affaiblissez votre santé.
Alors, quand vous restez bloquée sur le palier de la tristesse, vous avez vraiment besoin d’aide et vous devez la chercher.
Pourquoi ?

  • Parce qu’une tristesse prolongée peut vous faire entrer en dépression.
  • Parce que pendant cette étape, votre système immunitaire est faible, et vous êtes sujette à attraper toutes sortes de maladies.

Judith est une femme de 50 ans. Elle était coincée dans cette étape. Cela durait maintenant depuis 20 ans.
Après avoir travaillé dans mon cabinet de consultations, elle s’est rendu compte qu’elle avait peur que personne ne l’aime à nouveau. Elle avait tellement fait d’efforts pour que son ancienne relation fonctionne, qu’elle ne voulait plus perdre de l’énergie pour recommencer une autre relation de couple. Un divorce lui suffisait amplement.


Pour elle, rester en permanence dans cette étape était la chose la plus sécurisante pour ne pas avoir à surmonter une nouvelle peine et surtout pour ne pas avoir l’opportunité de reconquérir quelqu’un.


Mais qu’avait-t-elle manqué pendant ces 20 ans ?


D’autres ruptures me dirait-elle.
Non, elle avait manqué sans aucun doute des moments de bonheur, être une femme avec un corps sain et un esprit serein, avoir une bonne relation avec ses amis et avec ses enfants.

Peut-être qu’elle aurait pu avoir un bel amoureux, aimant et bienveillant.
Elle ne s’est rendu compte que beaucoup plus tard, qu’elle avait zappé une bonne partie de sa vie.


Alors si comme Judith vous sentez toujours une grande douleur dans votre cœur et si la vie ne vous intéresse plus, venez en thérapie ! Ne laissez pas passer le temps qui est si précieux. Ne privez pas votre entourage de votre présence !


C’est peut-être difficile à comprendre, mais lorsque vous êtes dans cet état de tristesse, il est difficile de prendre une décision.

Votre cerveau est comme anesthésié. Alors, comment décrocher son téléphone et prendre rendez-vous pour trouver de l’aide ?


Je vais vous faciliter la tache. Cliquez sur lien et nous pourrons en discuter gratuitement pendant 35 minutes. Vous obtiendrez quelques clés et du soutien bienveillant pour vous renforcer et sortir de cette étape.

3) Conclusion sur l’étape de la tristesse dans votre rupture amoureuse.

Nous arrivons maintenant au trois astuces pour passer cette étape à toute allure.

1) Acceptez et vivez cette étape, même si ce n’est pas très agréable. En effet, il est impossible de la sauter. Nous devons passer par chacune de ces étapes pour retrouver le bonheur.

2) Lorsque votre cerveau vous entraîne dans des scénarios catastrophiques qui ne sont même pas arrivés, dites le mot « stop » pour l’arrêter immédiatement et passez à autre chose.

De même, comme nous l’avons vu plus haut, ne cherchez pas à savoir ce qu’il fait, ni à l’espionner sur les réseaux sociaux. De toute façon, cela est contre-productif.

3) La période de la tristesse à une durée variable selon votre degré d’engagement dans cette relation de couple et selon sa durée.
Si vous n’êtes pas encore prête pour en parler avec votre meilleure amie, écrivez tout ce que vous ressentez et cela vous soulagera.

4) Résumé

Dans cet article, nous avons :
– Parlé de vos pensées les plus profondes.
– De votre humeur changeante.
– Nous avons aussi souligné ce qu’il ne faut pas faire pour ne pas accentuer votre peine.
– Pour finir, je vous ai donné trois conseils pour soulager votre douleur.

Je vous félicite d’être arrivée jusqu’au bout de cet article.

Ces informations vont vous permettre d’anticiper vos réactions, de vous protéger et d’alléger vos souffrances.


Dans le prochain article, je vous décrirai l’étape suivante.
Celle de la culpabilité.


Allez, un peu de courage, plus nous avançons dans les étapes, et moins le chagrin sera grand.


Alors, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette saison.

Si actuellement vous vivez cette étape de tristesse. Si ces symptômes vous interpellent, parlons en toutes les deux, tranquillement et gratuitement.
N’hésitez pas. Réservez votre place pour un coaching car je suis là pour vous aider.

Leave a Reply