Love Thérapeute Christine Simo
Home > Couple > La résignation, 4ième étape de la rupture amoureuse

La résignation, 4ième étape de la rupture amoureuse

la quatrième étape de la rupture amoureuse : la résignation

La résignation est la quatrième étape de la Rupture amoureuse. C’est une des phases la plus difficile à traverser.

Vous pouvez écouter cet article ci-dessous ou sur votre plateforme préférée.

J’ai tout essayé, mais il ne veut rien entendre. Il y a maintenant quelques mois qu’il m’a quitté, et malgré toutes mes actions et tentatives de réconciliation, rien a fonctionné.

Je suis fatiguée. Cet homme m’a éreinté. En somme, je baisse les bras et finalement, je me résigne face à sa décision.

Êtes-vous dans ce cas ?

Êtes-vous épuisée d’avoir lutté pour réparer les dégâts et pour éviter une séparation ?

Parfois, faire renaître l’amour dans notre couple est ou nous paraît impossible.

En effet, si votre homme n’est pas décidé à reconstruire votre couple, nous ne pouvons  pas le forcer sinon il s’en tête, campe sur ses positions et le résultat ne jouera pas en votre faveur.

Si vous êtes arrivée à cette étape de la résignation, c’est que vous avez tout essayé et que vous êtes fatiguée d’insister et d’essayer de réparer les choses. Ce que vous voulez, c’est être en paix et que la souffrance s’arrête.

L’abandon, la démission et se résigner sont les synonymes les plus sages pour pouvoir continuer.

Quoiqu’il en soit, il y a toujours une possibilité de faire renaître l’amour même si vous êtes séparée mais pour l’instant, ce n’est pas le  bon moment.

Il faut d’abord que vous traversiez ces étapes, pour évoluer vous-même. De même, il faudra qu’il traverse les siennes. 

Ce n’est qu’ensuite, une fois que vous êtes sortie grandie de cette épreuve, une fois que vous avez repris votre vie en main, que le miracle peut se produire.

En attendant, concentrons nous sur l’étape de la résignation que nous  appellons aussi l’étape de l’adieu.

La résignation, une étape charnière de la rupture amoureuse. 

Pourquoi est-ce si important de connaître cette phase  ?

Parce que c’est une étape où vous n’avez plus d’énergie, à force de lutter aussi bien physiquement que moralement.  

Vous sentez que vous n’avez plus aucun bénéfice à insister, et vous abandonnez.

Cette phase peut s’accompagner d’une période de dépression, de soumission face à ce que vous propose la vie, de colère contre ce destin que vous ne voulez pas. 

Alors, nous allons parler dans une première partie de ce que vous ressentez, c’est à dire de vos désirs et de vos déboires, et surtout du phénomène de la vague qui va vous accaparer et qui risque de vous faire perdre pied. 

Ne vous inquiétez pas, rassurez-vous, la connaissance de cette étape atténuera vos symptômes.

Dans une deuxième partie je vais vous guider et vous dire comment positiver cette étape de la résignation. Comment la faire évoluer vers la prochaine étape, avec des exemples  qui vont vous aider à choisir une attitude adéquate et bienfaisante. 

À la fin, je partagerai une astuce, ma phrase fétiche, celle qui m’a permis de passer du statut de la victime à celui de self leader et qui m’a boostée dans ma reconstruction.

Allez mes amoureuses, vous commencez à voir la fin du tunnel. Encore un peu de courage, c’est bientôt fini. 

Vous retrouverez très vite une vie encore bien plus épanouissante que celle que vous aviez. Croyez-moi, si vous avez bien travaillé chacune de vos étapes, vous récupèrerez une énergie et un bien-être qui vous étonnera.

Alors, restez avec moi jusqu’à la fin de cet article, car ce que vous allez découvrir est authentique et indispensable pour aller de l’avant.

I) L’étape de la résignation dans la rupture amoureuse.

Qu’est-ce que la résignation ? La Définition  du dictionnaire français Larousse nous éclaire : C’est le fait de se résigner, de supporter sans protester quelque chose de pénible et d’inévitable : ex : Abandonner la lutte avec résignation.

A) L’étape de la résignation ou de l’adieu.

Le passage de la culpabilité à la résignation  peut-être la transition la plus difficile du choc sentimental. 

Cette étape est aussi appelée l’étape de l’adieu, parce que c’est le moment ou la victime d’abandon est en condition de dire :

« Cette personne n’est plus dans ma vie. Je peux passer le reste de mon temps à me lamenter ou à me mettre en colère, ou alors je peux continuer du mieux que je peux et me reconstruire ».

Non seulement vous devez accepter que la relation soit finie, mais aussi, vous devrez  vous libérer complètement de cette relation. 

Il faut couper les liens avec l’auteur de votre désarroi, c’est à dire,  votre homme et récupérer  votre l’énergie. 

Cette étape de la résignation peut aussi se composer de rejet. 

Par exemple, Chloé avait l’habitude de prononcer à voix basse : « C’est la vie, Dieu me donne cette épreuve ».

Chloé attribuait les causes de son échec à Dieu ou au destin et ne cherchait pas le vrai coupable.

La phase de l’adieu est aussi un moment où vous allez ressentir des sentiments  contraires.

B) Le syndrome de la vague

Ce syndrome se caractérise par des mouvements de hauts et de bas.

Vous avez le sentiment d’aller mieux,  de progresser, et vous vous dites que le cauchemar est passé. 

Hélas, l’instant d’après, vous avez l’impression, de vous sentir submergée par la sensation d’avoir été abandonnée. En somme, la  tristesse revient et peut-être aussi la colère.

C’est le combat entre l’amertume de l’avoir perdu et la douceur et la sagesse de sentir que la vie ne s’arrête pas et qu’elle peut continuer décemment. 

C’est le soulagement de se sentir prête à laisser cette relation, et la tristesse pour devoir la laisser.

Chaque fois que vous avez une baisse d’énergie, vous repensez à lui et vous vous sentez comme le dit Jean Racine dans sa citation  :

“Tous mes moments ne sont qu’un éternel passage de la crainte à l’espoir, de l’espoir à la rage. ”

De plus, vous pouvez sentir le désir de prendre contact avec l’autre personne. Même si intellectuellement vous semblez avoir tourné la page, votre cœur vous conduit vers le passé.

Vous passez de l’acceptation de la renonciation, à la non-acceptation de la situation.

Dans cette phase vous pouvez régresser vers l’étape de la tristesse mais maintenant, la souffrance sera plus brève, elle ne sera pas aussi intense que lorsque vous étiez dans  cette l’étape.

Il vous arrivera la même chose si vous retomber dans l’étape de la culpabilité. Votre doute sera plus court et moins angoissant.

A ce propos, Soisic était dans l’étape de la résignation. Elle  cheminait déjà vers la phase de la reconstruction et fréquentait une autre personne.

De temps en temps, il lui arrivait pendant qu’elle était avec son nouvel ami, de comparer la situation avec celle de son ex. Cela la rendait mélancolique mais elle arrivait à bloquer ses années de souvenirs et à rester dans le présent pour ne plus souffrir.

Elle disait qu’au fur et à mesure que le temps passait  le syndrome de la vague l’affectait de moins en moins. 

Elle disait qu’au départ ces vagues ressemblaient à une tempête et que maintenant la mer était presque calme et que le petit bouchon en liège qui y flottait, oscillait à peine.

D’une façon générale, elle disait que ses souvenirs lui faisaient de moins en moins mal.

Surfez-vous sur ces vagues ? Sentez-vous que vous avancez et que soudain, vous reculez et que vous n’avez pas progressé ?

Comment vivez-vous ce renoncement ?

Quels témoignages aimeriez vous partager ?

N’hésitez pas à les noter dans les commentaires, cela aidera mes amoureuses qui ont actuellement le coeur brisé. Elles verront, qu’elles ne sont pas les seules dans cette situation et cela va les rassurer.

Le fait de se sentir un peu comme un bouchon en liège sur une vague et de se voir ballotter au gré des sentiments, comporte un danger qu’il faut absolument éviter.

C) Le danger de l’étape de la résignation ?

L’état de la résignation est le moment où nous disons adieu à la relation, à l’amour et à tous les sentiments qui vont avec. 

C’est l’abandon des années vécues ensemble, l’ acceptation que tout est fini. C’est la renonciation à la souffrance.

Malgré qu’il semblerait que le pire soit passé, une fois que vous arrivez à la phase de la résignation, il n’est pas rare de rester coincée dans cette étape. 

Peut-être ne vous reste-t-il que très peu de motivation, parce que vous êtes abattue. 

Il se peut que vous ayez vraiment besoin de quelqu’un pour vous soutenir.

Par exemple, Ludivine souffrait de sa séparation depuis plusieurs mois. Elle avait passé avec succès les premières étapes de la rupture amoureuse, mais ne trouvait plus la force de continuer. 

Elle était épuisée, vidée de toute son énergie, et n’arrivait plus à avancer.  Sa vie était la victime de sa propre démission. A cet égard, son entourage lui avait conseillé de prendre  des vacances, avec ses enfants. 

Elle hésita beaucoup mais finalement, s’offrit une semaine de repos aux Caraïbes. Loin des tourments, loin de son ex-mari et de surcroît, à des kilomètres du milieu dans lequel elle vivait. 

Très vite,  Elle découvrit que cela lui était bénéfique.

Ses enfants aussi allaient mieux.

Lorsqu’elle est rentrée de vacances, elle était  pleine d’énergie et se sentit préparée pour recommencer sa vie.

J’aime cette citation de Spencer Johnson  :

« Le changement a lieu quand la douleur de se maintenir est supérieure à la peur de lâcher. »

Ludivine avait touché le fond et avait eu si peur d’y rester que changer ces émotions négatives était une priorité. Grâce à ses vacances, elle retrouva sa féminité, son auto estime, et une issue pour  avancer dans cette étape. 

II) L’étape de la résignation, la transition

Ludivine avait décidé de vivre. Elle a accepté l’aide de son entourage, afin de retrouver de la force et de débloquer la situation.

En conséquence, elle s’est d’abord résignée à accepter la situation puis elle s’est prise en main.

A) L’attitude positive.

Les paliers que vous venez de franchir sont certainement indubitablement douloureux et difficiles à vivre.

Mais, vaincre ces étapes va vous donner l’opportunité d’être émotionnellement plus forte. De plus, votre amour-propre va grandir.

Le contrôle de vos émotions va s’affiner.

Ludivine avait réussi à retrouver un travail à mi-temps. Ainsi, elle côtoyait du monde, et pouvait offrir des vêtements à ses enfants.

Dans son travail, elle a découvert que d’autres femmes comme elle, étaient en instance de divorce et qu’elles avaient réussi à construire leur vie. En conséquence, ces femmes courageuses, lui ont servi d’exemple. Elle compris que la vie ne se résumait pas à un mariage. De plus, l’amour de ses enfants lui a été d’un grand soutien.

La résignation est l’étape la plus décisive du choc sentimental c’est le moment où vous prenez la décision d’éliminer la relation de votre vie une fois pour toute. 

B) L’étape de la résignation, la décision salvatrice.

C’est le moment de dire  adieu définitivement à ce qui a existé et qui ne sera plus jamais. Alors que vous comprenez que vous ne pouvez plus passer votre vie à soupirer pour ce qu’elle aurait pu être, vous vous concentrez sur le présent, pour reconstruire ce qui a été perdu, conformément à vos goûts, et à ce que vous désirez vraiment.

Je voulais vous dire mes amoureuses qu’il y a une phrase qui m’a beaucoup aidée. Je vais vous l’écrire en  gras car j’espère qu’elle vous aidera également.

La souffrance durera pendant tout le temps que vous permettrez que la relation existe dans vos pensées. 

Si vous entretenez volontairement ou inconsciemment votre ancienne relation dans votre esprit, il vous sera alors très difficile de vous libérer et de vous séparer émotionnellement de l’autre personne. 

Vous comprenez que c’est de votre responsabilité de décider quand vous voulez arrêter de sentir la douleur  et  de dire adieu sans vous retourner.

Conclusion sur l’étape de la résignation

Plus vite vous lâcherez prise et vous vous persuaderez que la relation est terminée, et plus rapidement vous avancerez vers la lumière. 

Persuadez votre cerveau que tout est fini !

Ne tombez pas dans le piège de le revoir, ni même de passer une dernière nuit avec lui !

Cela vous fera du mal et vous attardera encore un peu dans cette étape de la résignation.

Dans cet article, nous avons  découvert ce qu’est l’étape de la résiliation ou de l’adieu. Nous avons expliqué Le syndrome de la vague. Cette connaissance vous permettra de comprendre pourquoi vos émotions s’affolent et vous rassurera.

Ensuite, je vous ai guidé vers  la transition, grâce à des exemples pour avoir une attitude positive et bienfaisante, et je vous ai donné une astuce, ma phrase fétiche lorsque j’ai traversé cette étape, qui vous permettra de reconstruire votre vie.

Dans le prochain article, et avant de vous parler de l’étape de la reconstruction, je vous partagerai mes astuces pour dire adieu plus rapidement. 

Attention, ces astuces sont celles que j’utilise avec mes clientes, en ligne ou dans mon cabinet de consultations, au cours d’une thérapie sur la rupture amoureuse. Elles sont donc très puissantes et réparatrices.

Je terminerai cette série de deuil amoureux en vous expliquant comment et quand retomber amoureuse après une telle expérience.

Alors, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette saison.

Si actuellement vous vivez cette étape de résignation. Si ces exemples vous parlent et si vous me le permettez, je vous donne un lien pour pouvoir en parler ensemble gratuitement.

N’hésitez pas. Je suis là pour vous aider, et surtout pour que vous passiez ces étapes le plus rapidement possible, en grandissant.

Je vous souhaite une excellente journée, et pour d’autres conseils, vous pouvez aller sur ma page d’accueil, et vous  y trouverez un cadeau.

A bientôt, dans une nouvelle aventure pour grandir vers le bonheur.

Leave a Reply